Partager :
micro crédit, Initiative, réseau Initiative, amorçage

Entrepreneur des quartiers #3. À 38 ans, Laurent Bouten se pose des questions sur son mode de consommation et décide de se tourner vers des comportements éco-responsables. Mais, concernant la mode, il ne trouve pas de solution à la fois éthique, en circuit-court et abordable. Qu’à cela ne tienne : la solution, c’est lui qui va la créer avec Fier comme un paon, un kit de vêtement « prêt-à-monter » à coudre soi-même. Direction le quartier de l’Union, à cheval sur Roubaix et Tourcoing dans le Nord, pour connaître la genèse de cette aventure entrepreneuriale.

 

Consommer mieux, d’abord dans son armoire

Laurent Bouten travaillait dans le domaine du marketing digital et de la communication pour plusieurs grandes entreprises lorsqu’il a commencé à remettre en question son mode de consommation personnel. « J’ai eu envie d’avoir une consommation plus éthique et responsable : acheter local et en vrac, pas de voiture… Mais, au niveau de la mode, j’avais du mal à trouver une réponse identique à l’offre alimentaire, c’est-à-dire des vêtements produits en circuit-court, qualitatifs et à un prix abordable. Je me suis renseigné sur la couture, les modes de fabrication : ce qui a été délocalisé en premier dans la mode, ce sont les métiers simples d’assemblage. Ça a fait tilt : j’ai compris que le circuit le plus court, c’est de faire soi-même. »

Créer soi-même ses vêtements : sur-mesure et économique !

tissu couturière compresséC’est comme ça qu’est né Fier comme un paon. Le principe : des kits « prêt-à-monter », on choisit un modèle de tee-shirt, robe, chemisier (…), on sélectionne son tissu et sa taille, et on reçoit l’ensemble des pièces de tissu prédécoupées, fils, accessoires, patron et tutoriel de couture inclus. « Mon souhait, c’est de rendre la couture plus simple, accessible et ludique. Découper les tissus selon un patron, c’est compliqué, ça dissuade ceux qui voudraient se lancer, donc nous on se charge de cette partie-là. Faire soi-même ses vêtements, ça permet à la fois de se réapproprier la matière, de savoir ce que l’on porte, et en même temps d’encourager une consommation du bien-être : on prend plaisir à fabriquer, on est fiers de sa réalisation. »

Initiative Lille Métropole Nord, une équipe professionnelle et rigoureuse

Après une étude de marché et des ateliers menés avec des couturières, Laurent Bouten créé son entreprise en mai 2018, sur ses finances personnelles. Il rencontre les équipes d'Initiative Lille Métropole Nord qui vont l’accompagner dans la croissance de son projet, et obtient deux prêts, un prêt quartier et un prêt d’honneur. Ce premier soutien lui permet d’aller voir d’autres financeurs, comme la Nef, un établissement de finance solidaire.

'' Quand on se lance dans un nouveau concept, innovant et éthique, dans un quartier prioritaire, ce n’est pas évident de convaincre les investisseurs. Grâce à Initiative Lille Métropole Nord et leur équipe extrêmement professionnelle, j’ai eu une préparation rigoureuse et approfondie qui m’a permis d’être solide sur mes arguments.''

Un quartier emblématique de l’univers textile en renouveau

Le quartier de l’Union, entre Roubaix et Tourcoing, un territoire avec une forte industrie textile, bénéficie d’un nouvel élan, avec notamment le Centre européen de textiles innovants créé en 2012, qui a accueilli Fier comme un paon. C’est un quartier en renouveau, où de nombreuses entreprises viennent s’installer, particulièrement dans les domaines sociaux et environnementaux : un écosystème motivant et porteur qui donne un second souffle.

Créer son entreprise, c’est facile ? « Je me suis peut-être lancé un peu tard, à 38 ans, mais ça m’a permis d’avoir une polyvalence de métiers et un bon réseau. Ce qui est difficile, ce n’est pas de se lancer, car il y a pas mal de structures d’accompagnement ; mais c’est de passer l’étape suivante du développement et de devenir rentable. Aujourd’hui, Fier comme un paon commence à être connu, on a une centaine de commandes par mois, et des retours très positifs. Avec le confinement, beaucoup de gens se sont lancés dans la couture : il faut continuer sur cette lancée ! »

 


Entreprendre dans un quartier prioritaire, c'est possible ! Découvrez nos 5 portraits : 

Dans la même catégorie

porteur de projet, entrepreneur, entreprises, parrain
repreneur d’entreprises

Portrait / Témoignages

5 entrepreneurs qui agissent pour la planète !

Que ce soit dans la phase de production ou dans les modes de consommation qu’elles véhiculent, les entreprises jouent un rôle essentiel dans la transition écologique. L’utilisation de matières...
micro-crédit, chef d’entreprise, Initiative France, accompagnement
réseau Initiative, microcrédit, Louis Schweitzer, reprise, porteur de projet

Portrait / Témoignages

Avec Boc d'Oc, Lucie Rocherieux met les saveurs occitanes en bocal

Crédit photo : Marion Dutilleul Partager l’amour de sa région et promouvoir une alimentation saine et gourmande, le tout dans une démarche éco-responsable : c’est la recette de Lucie...