Partager :
créateur d’entreprises, Louis Schweitzer, microcrédit, réseau Initiative, Initiative France

Entrepreneures des quartiers #4. Où s’installer pour créer un média digital qui relie mode, sport et culture ? Anne-Marie Bruno, 35 ans, et Anna Events, 36 ans, ont choisi Saint-Ouen, en Seine-Saint-Denis. Un territoire classé « politique de la ville » qui montre une réelle dynamique médiatique, sportive et culturelle et que choisissent de nombreuses jeunes entreprises pour se lancer. Les deux jeunes femmes nous ont confié leur projet et leurs ambitions, et nous prouvent que les quartiers prioritaires peuvent aussi être des tremplins d’avenir !

Tourner une page professionnelle à deux

En 2019, après des études de communication et des expériences dans des agences d’événementiel, Anne-Marie Bruno ne se plaît plus dans son travail et souhaite changer d’horizon : elle choisit alors de rejoindre son amie Anna Events et son projet Son of sneakers. Les deux associées veulent faire de Son of sneakers, à l’époque une association, une agence de communication et un média en ligne autour de la culture sneakers. Elles organisent la première édition du Sneakers Summit en janvier 2020, sur le thème de la basket dans le cinéma, un grand événement qui leur a permis d’approcher les marques de tout type et de commencer à se faire connaître.

Démocratiser la culture sneakers

« Notre ambition, c’est de désacraliser la culture sneakers : actuellement, c’est un domaine réservé à une poignée d’afficionados, il faut être très pointu pour intégrer cette communauté. On a eu envie d’ouvrir cette culture au grand public, de la rendre accessible à tous. Autour de la basket, il y a plein de liens à faire avec les milieux de l’art, la musique, la mode… Et ça intéresse des marques en dehors du sport ou de la chaussure, comme par exemple l’automobile ou la téléphonie. Lancer notre agence de communication Son of sneakers, c’est accompagner ces marques pour créer du contenu authentique et utiliser le capital sympathie de la sneakers, qui peut toucher tout le monde. »

Initiative Plaine Commune : une équipe professionnelle et attentive

Animées par cet objectif, Anne-Marie et Anna frappent à la porte d’Initiative Plaine Commune, à la sortie du premier confinement au printemps 2020.

« Nous connaissions déjà l’association Initiative Plaine Commune, qui est bien implantée dans le tissu associatif et économique de Seine-Saint-Denis. Ce que l’on a apprécié, dès le départ, c’est de rencontrer une équipe d’experts, disposée et disponible. On avait besoin de structurer notre approche, de consolider notre business plan et nos projections financières. L’équipe de Plaine commune nous a permis d’être en confiance et d’avoir le bon discours pour aller voir les banques et financeurs. En novembre 2020, nous avons chacune obtenu un prêt d’honneur de 12 500€, une première pierre essentielle pour nous projeter dans la suite du projet. »

La Seine-Saint-Denis, une aura sportive et culturelle

Venant chacune d’un quartier prioritaire, l'une à Clichy et l'autre à Pierrefitte-sur-Seine, les deux entrepreneures ne se sont pas posé longtemps la question et se sont installées à proximité, à l’Hacienda, située à Saint-Ouen. Cette pépinière rassemble des start-ups dans les médias et le digital, et donne accès à de nombreux équipements technologiques – des studios de son, photo et vidéo ou encore de la création d’hologrammes en 4D. « On est dans une dynamique de jeunes entreprises en création, ça crée des rencontres et des synergies. En dehors de l’Hacienda, le 93 a une véritable aura sportive, une ouverture culturelle, une importante présence médiatique, sera le cœur des Jeux Olympiques 2024… Se positionner ici, pour Son of sneakers, c’est très stratégique. »

 


 

Entreprendre dans un quartier prioritaire, c'est possible ! Découvrez nos 5 portraits : 

Dans la même catégorie

croissance, accompagnement, plateforme, créateur d’entreprises
Initiative France, plateforme

Portrait / Témoignages

À Roubaix, Hamad Awad vous embarque dans un voyage culinaire !

Entrepreneur des quartiers #5 : Né en Palestine, Hamad Awad y grandit et y étudie avant de venir en France en 2012, âgé de 22 ans, pour travailler en tant qu’enseignant. Attaché à ses...
comité d’agrément, micro crédit, amorçage, prêt d’honneur
réseau Initiative, micro crédit, porteur de projet, Louis Schweitzer, Initiative

Portrait / Témoignages

Wahiba et Karima Majeri, deux sœurs avec l’entrepreneuriat dans le sang

Entrepreneures des quartiers #1. Wahiba et Karima Majeri ont grandi dans un quartier prioritaire de Rillieux-la-Pape, au nord de Lyon, avec un père multi-entrepreneur. Travailleuses et...