Partager :
Initiative France, Initiative, comité d’agrément, reprise, Nacre, créateur d’entreprises

Le 29 octobre 2020 a été un jour marquant pour l’association Initiative Armor : alors que trois entreprises qu’elle a soutenues célébraient leur inauguration, le Président de la République annonçait un reconfinement national. Un coup dur pour les entrepreneurs, qui a nécessité une mobilisation totale des équipes d’Initiative France : comment accompagner les entreprises, en voie de création ou dans leurs premières années de développement, face à une année de ralentissement brutal de l’activité économique et de double confinement ? Illustration en Bretagne avec Cécile Le Bihan, directrice de l’association Initiative Armor, qui nous fait vivre une semaine dans leur quotidien un peu bousculé…

 

JEUDI 29 OCTOBRE – Anticiper le reconfinement

Tirant les leçons du premier confinement, l’équipe d’Initiative Armor s’est préparée et mobilisée avant même l’annonce du reconfinement pour anticiper les besoins des entrepreneurs : dès le 29 octobre, elle a créé, avec la coordination régionale Initiative Bretagne, un guide de bonnes pratiques digitales pour continuer ses activités en période de confinement. Comment garder le lien avec ses clients, communiquer sur les réseaux sociaux ou encore mettre en place une plateforme de vente en ligne ? Cet outil, très apprécié des entrepreneurs, a été relayé par le Conseil régional de Bretagne et diffusé à l’échelle nationale, pour toutes les associations Initiative France. « Notre capacité à réagir vite est une réelle plus-value pour les entrepreneurs ! », ajoute Cécile Le Bihan. 

LUNDI 2 NOVEMBRE – "Allô, avez-vous besoin d'aide ?" 

La journée démarre, comme d’habitude, par une réunion de l’équipe et du Président Michel Lerat autour d’un café, mais cette fois en visio. Les 3 salariés sont en télétravail et adaptent leurs activités pour respecter les conditions sanitaires, reprenant les outils mis en place lors du premier confinement : visio, téléphone, applications de messagerie… Pour l’association, il est primordial de maintenir son offre de service, et même de la renforcer :

 « La promesse d’Initiative France, qui inclue l’accompagnement des entrepreneurs prend tout son sens pendant la crise, car c’est dans ces moments-là qu’ils sont particulièrement vulnérables et ont besoin de tout notre soutien. Nos entrepreneurs, pour majorité dans les secteurs de la restauration, de l’hôtellerie, du commerce et de l’artisanat, sont directement affectés par le reconfinement et inquiets pour l’avenir de leur entreprise. Entre 30 et 40% de nos bénéficiaires ont dû arrêter, entièrement ou partiellement, leurs activités. Alors, nous passons beaucoup de temps à les appeler, faire le point avec eux, les informer sur les aides, monter des plans de trésorerie, jouer les intermédiaires avec les banques… Notre métier, c’est aussi de faire du soutien psychologique, et de rompre l’isolement de dirigeants parfois très seuls ! » nous confie Cécile Le Bihan.

La cinquantaine de bénévoles de l’association sont, eux aussi, plus que jamais mobilisés ; parmi eux, les marraines et parrains qui apportent un soutien précieux aux entrepreneurs et les aident à faire retomber la pression dans les moments de tension.

MARDI 2 NOVEMBRE – Orienter vers les aides d'urgence

Cécile Le Bihan participe au comité Pass Covid, organisé par l’agglomération de St Brieuc. Ce comité, chargé de gérer un fonds de subventions d’urgence pour les TPE les plus en difficulté sur le territoire, a déjà octroyé une cinquantaine d’aides directes.

Au-delà de ce fonds, l’équipe est là aussi pour informer et aiguiller les entrepreneurs vers les solutions adaptées à leur situation (fonds de solidarité, exonération de cotisations sociales ou encore chômage partiel). De son côté, Initiative Armor n’a pas hésité à proposer le rééchelonnement du remboursement des prêts d’honneur pour l’ensemble de ses bénéficiaires.

MERCREDI 4 NOVEMBRE – Créer son entreprise en 2020, c'est possible !

Ce matin, Initiative Armor organise un comité de présentation de nouveaux projets. Deux réunions de ce type sont organisées chaque mois, avec 8 à 10 dossiers par comité : l’idée est d’avoir un échange bienveillant pour étudier le projet, ses forces et faiblesses, la motivation du candidat… Contrairement à ce que l’on pourrait penser, la crise Covid ne dissuade pas les nouveaux entrepreneurs de se lancer, au contraire, comme nous le prouve Cécile Le Bihan :

« Nous recevons autant de projets de création, et un peu moins de reprise d’entreprise, que d’habitude en cette fin d’année. Je pense que la crise a révélé l’importance du commerce de proximité, du lien social, de la dynamique locale. Elle incite les gens à vouloir lancer leur projet de café, de librairie, de salon d’esthétique ou encore d’artisanat, pour citer des projets que nous avons reçus. ».

L’association a également maintenu les comités d’agrément, tous les 15 jours et en visio. Ces comités, composés de bénévoles chefs d’entreprises et experts de l’entrepreneuriat accordent des prêts d’honneur sans intérêt ni garantie d’une moyenne de 10 000€ aux entrepreneurs. « Lors du dernier comité, nous avons par exemple octroyé un prêt d’honneur pour un escape game à St Brieuc, qui verra le jour dans quelques mois. Une activité de loisir, en plein centre-ville, qui va dynamiser la vie locale, une fois que les conditions de vie seront revenues à la normale. »

Si, en 2019, qui fut une année particulièrement foisonnante, Initiative Armor a accompagné et financé 150 entreprises, 2020 est aussi une année dynamique, avec plus de 120 projets déjà soutenus : la vitalité entrepreneuriale reste forte dans ce territoire breton !

JEUDI 5 NOVEMBRE – Digitalisons ! 

Rendez-vous en visio, avec une trentaine d’entrepreneurs, pour une formation à la communication.

« La digitalisation des activités est indispensable pendant ce reconfinement, et fait partie des besoins exprimés par nos bénéficiaires. Pour continuer à mener leurs activités malgré les conditions actuelles, les entrepreneurs font preuve d’inventivité et sont prêts à bousculer leur modèle : ouvrir un site de e-commerce, mettre en place des services de livraison ou de click-and-collect, utiliser les réseaux sociaux pour garder le lien avec leur clientèle... À nous de les encourager et de les accompagner dans cette transition numérique, un peu forcée, mais qui faisait déjà partie de nos objectifs : la crise Covid est un accélérateur de changement. » affirme Cécile Le Bihan.

-----------------

À propos d'Initiative Armor

  • Création en 1999 
  • 3 salariés et une cinquantaine de bénévoles 
  • Couvre l'agglomération de Saint-Brieuc et de Lamballe (Côtes d'Armor), 200 000 habitants 
  • 1 700 entreprises soutenues et 4 500 emplois créés ou sauvés, depuis 1999

 

Dans la même catégorie

France Initiative, Initiative France, Initiative
accompagnement, transmission d’entreprises, France Initiative, entrepreneur, Louis Schweitzer

Actus Initiative

4 étoiles pour des restaurants soutenus par Initiative France !

Le Guide MICHELIN a dévoilé sa liste d’étoilés pour 2021. Bonne nouvelle : on y retrouve 4 restaurants soutenus par des associations du réseau ! Présentation de ces enseignes tenues par des...
création, France Initiative, micro crédit
création d’emplois, Nacre, bénévoles, France Initiative, créateur d’entreprises, entreprises

Actus Initiative

"Survivre avant de rebondir" : les résultats de notre enquête auprès de 4 400 entrepreneurs à découvrir

Initiative France a mené une enquête auprès de 4 400 entrepreneurs, soutenus par le réseau, entre le 26 novembre et le 13 décembre 2020. La survie de leur activité est la grande priorité des...