Partager :
Initiative France, accompagnement, amorçage, réseau Initiative, créateur d’entreprises

Cocorico ! A Bas-en-Basset, ce n’est pas le coq qui est mis à l’honneur, mais le mouton ! Emilie Rizzo s’est lancée dans la fabrication de couettes avec de la laine locale provenant de fermes du département. Un beau pari pour celle qui souhaite relancer et dynamiser la filière de la laine en France. Un défi relevé et soutenu avec conviction par Initiative Haute-Loire.

La laine, une matière peu exploitée

Emilie Rizzo a fait ses études dans la mode. Elle a d’abord travaillé dans le prêt à porter haut de gamme, puis en tant que photographe pour les articles de randonnées. En 2019, elle décide de tout quitter lorsqu’elle réalise qu’une paire de basket peut faire le tour du monde en avion juste pour se faire photographier. Une aberration pour elle !

Elle s’inscrit dans un programme d’accompagnement gratuit au sein d’un incubateur qui forme à la création d’entreprise : « Je voulais créer une marque, mais je ne savais pas encore dans quel domaine ». C’est en liant connaissance avec un voisin, éleveur de moutons, qu’elle trouve enfin son idée. L’agriculteur a un stock de laine qu’il doit jeter (la laine est considérée comme un déchet et reste rarement exploitée en France) et à côté de chez elle se trouve un atelier qui fabrique des couettes, mais pas en laine… Eurêka ! elle crée la marque 6h55 et ses premières couettes naturelles sont imaginées, créées et manufacturées dans des ateliers de la région. De plus, la matière première est inépuisable puisqu’elle repousse tous les ans sur le dos des moutons.

« Je suis de nature à taper aux portes et voir ce que cela donne »

Pour lancer son entreprise, Emilie se tourne vers Initiative Haute-Loire qui finance une partie de son projet par un prêt d’honneur Initiative, le reste avec un prêt bancaire et ses fonds propres. Pour l’accompagnement, elle peut aussi compter sur son parrain, Paul Gérentes, un acteur incontournable de la région qui a repris la laiterie familiale. « Paul m’aide beaucoup pour la gestion de stocks et aussi à un bon réseau », explique Emilie avant d’ajouter : « Par ailleurs, la production démarre bien. A terme, j’aimerais être indépendante et procéder moi-même au cadrage et à la fabrication des couettes et oreillers ». 

Les actifs français dorment en moyenne 6h55 par nuit en semaine

Emilie offre à toutes celles et tous ceux qui le souhaitent la promesse d’une nuit paisible avec des couettes et oreillers en fibres naturelles, une alternative saine aux produits synthétiques.

Mais revenons à nos moutons : 6h55 est une marque engagée, puisqu’Emilie choisit essentiellement des éleveurs proches de chez elle pour préserver l’emploi local, utilise des produits de qualité et éco-responsables par des artisans qui apportent leur savoir-faire et contribue à l’économie locale. De plus, la laine est une matière biodégradable et compostable.

Aujourd’hui, il est possible de préserver la planète en restant couché ! Alors bonne nuit !