Partager :
comité d’agrément, accompagnement, porteur de projet

Alors qu’une seconde période de confinement a débuté le 30 octobre, Initiative France se mobilise une nouvelle fois aux côtés des entrepreneurs, très impactés depuis le début de la crise sanitaire et qui ont plus que jamais besoin de soutien. Vous êtes entrepreneur ? Partout en France, nos équipes de bénévoles et de salariés redoublent d’efforts pour vous accompagner et vous aider à rebondir !

Les Régions ont toutes mis en place des fonds d’urgence et/ou de relance pour soutenir les entrepreneurs. La plupart d’entre elles s’appuient sur notre réseau pour déployer leurs dispositifs pour informer, instruire, rendre un avis  sur la décision de financement,  voire gérer les fonds. Une véritable marque de confiance accordée par les régions aux associations du réseau !

Dans les Hauts-de-France, en Île-de-France, Nouvelle-Aquitaine et Région Sud, les associations Initiative régionales et locales sont directement en charge de la gestion opérationnelle de ces fonds qui représentent près de 200 millions d’euros.

En Région Sud, le fonds d’urgence a été doté au départ de 30 millions d’euros. En septembre, 22 millions d’euros avaient déjà été octroyés à 3100 entreprises. Le 15 octobre, alors que l’annonce du couvre-feu mettait à mal la reprise de certains entrepreneurs, la Région a réalloué 10 millions d’euros à son fonds. L’objectif : soutenir en priorité les entrepreneurs des secteurs du tourisme, de la culture et de l’évènementiel.

En Nouvelle-Aquitaine, le montant du fonds d’urgence s’élève à 31,7 millions d’euros parmi lesquels 7 millions d’euros ont déjà été octroyés.

En Île-de-France, où le dispositif est déployé par plusieurs les réseaux d'entrepreneuriat, plus de 1 800 entreprises ont déjà été soutenues pour un montant total de 36 millions d’euros.

Lancé il y a tout juste 6 semaines et doté de 36 millions d’euros, le Fonds de relance de la Région Hauts-de-France est le plus récent des dispositifs de soutien régionaux. 260 entrepreneurs ont déjà déposé leur dossier et demandé 3,3 millions d’euros. 540 autres entrepreneurs sont en cours de dépôt d’un dossier : les demandes montent en puissance progressivement depuis mi-octobre.

Une activité en croissance pour les associations Initiative France

Fin septembre, 6 974 entreprises ont déjà bénéficié de ces fonds d’urgence régionaux par l’intermédiaire du réseau Initiative France !

Une activité très importante, qui s’est ajoutée à l’activité classique des associations du réseau, et pour laquelle elles se sont largement mobilisées. En Nouvelle-Aquitaine par exemple, les associations du réseau financent et accompagnent en moyenne sur une année 1 400 entrepreneurs. Dans le cadre du fonds d’urgence régional, les associations de la région ont soutenu 700 entrepreneurs en 6 mois sur cette activité spécifique. Partout en France, équipes permanentes et bénévoles ont donc redoublé d’effort pour pouvoir instruire les demandes, organiser des comités d’agréments dédiés et suivre l’octroi des prêts.

En 8 mois, le réseau a accordé des financements à 17 345 projets ou entreprises, en activité de soutien à la création, reprise et développement d’entreprises et en activité exceptionnelle liée aux fonds d’urgence régionaux, soit au total 34 % de plus qu’en 2019.

Un surcroît d’activité qui a des retombées positives pour les associations du réseau : de nombreux entrepreneurs qui ne connaissaient pas Initiative France se sont adressés aux associations locales pour obtenir des prêts dans le cadre de ces fonds d’urgence. Et de nouveaux contacts se sont parfois créés entre les Établissements Publics de Coopération Intercommunale (EPCI) et les associations Initiative France : à terme de nouveaux partenariats locaux devraient voir le jour !

Un soutien indispensable pour des entrepreneurs en difficulté

Les entrepreneurs qui ont sollicité ces aides font pour beaucoup partie des secteurs les plus touchés par la crise : cafés-hôtels-restaurants, commerces de proximité et événementiel. Mais d’autres secteurs ont également vu leur activité ralentir ou s’arrêter. Des situations qui ont entraîné pour les dirigeants de ces entreprises d’importants besoins en trésorerie.

Nicolas Vetu, créateur de l’entreprise Vivi Clean Services, accompagné par Initiative Grand Arras, l’affirme, le prêt obtenu par le Fonds de relance des Hauts-de-France a été décisif pour son activité : « Travaillant chez les particuliers, le confinement puis les vacances ont fragilisé ma trésorerie, l’activité n’a pu reprendre qu’en septembre. Sans le fonds de relance, l’entreprise aurait fermé ».

Un avis que partage Christophe Castagné, gérant du salon de coiffure Atmosphair à Brive-la-Gaillarde : « Le fonds nous a permis de constituer une trésorerie de secours et nous a ainsi apporté sécurité et sérénité face aux mois à venir. Pour disposer de cette aide, nous avons été accompagnés de manière très professionnelle et obtenu le prêt rapidement ». 

Véronique Lanoye dirige le cabinet de consulting en ressources humaines VL. Elle a vu son activité s’arrêter brutalement au début du confinement : plus de demandes de recrutement et des formations décalées à 2021. Elle se rapproche alors d’Initiative Pays d’Aix et sollicite une aide dans le cadre du fonds d’urgence lancée par la région Sud. Au-delà du prêt qu’elle a reçu, l’entrepreneure retient de l’accompagnement de l’association Initiative France un véritable soutien moral qui lui a permis de sortir de l’isolement et de se remettre en question pour mieux rebondir.

Dans la même catégorie

parrainage, bénévoles, plateforme
prêt d’honneur, création d’emplois

Actus Initiative

Initiative France et l’ADEME aident les entrepreneurs à amorcer leur transition écologique !

Pour se lancer dans l’aventure entrepreneuriale, il est indispensable de prendre en compte l’impact environnemental de vos activités. Provenance des matières premières, sélection des...
Louis Schweitzer
prêt d’honneur, bénévoles, comité d’agrément, Initiative

Actus Initiative

Développez votre activité avec le "click & collect"

La plupart des commerces sont fermés. À Initiative France, nous connaissons très bien votre activité : les petits commerces, cafés, restaurants et hôtels représentent la moitié des entreprises...