Partager :
bénévoles, développement des entreprises, Louis Schweitzer, plateforme

Cécile Cossard, 45 ans, a lancé il y a deux ans sa brasserie artisanale La Louette, en Vendée, avec le soutien d’Initiative Vendée Bocage. Le 19 octobre dernier, la cheffe d’entreprise a partagé une journée de son quotidien mouvementé avec Isabelle Lucas, future créatrice d’une savonnerie artisanale âgée de 49 ans. Ce sont les deux associations Initiative Vendée Bocage et Initiative Vendée Terres et Littoral qui ont organisé cette rencontre dans le cadre du programme national Vis ma vie d’entrepreneuse. Le but : lever les freins à la création/reprise d’entreprise par des rencontres humaines et du partage d’expérience.

 

L’une de vous fabrique de la bière, l’autre du savon : ce sont deux activités bien différentes. Le binôme était-il bien assorti ? 

Isabelle : Oui, car même si nous avons des domaines d’activité différents, nous nous sommes découverts plein de points communs, à commencer par nos parcours. On a toutes les deux eu une carrière bien remplie avant de s’interroger sur notre avenir professionnel. Être cheffe d’entreprise, ce n’est pas notre première vocation ! On a chacune vécu une phase de remise en question, eu l’envie d’être à notre compte et de nous réaliser autrement. En discutant, on s’est rendu compte qu’on était passées par les mêmes étapes.

Cécile : Et puis, nous partageons les mêmes valeurs et envies : mon entreprise, La louette, est un petit commerce de terroir, où je fabrique de la bière artisanale à partir de produits locaux et naturels, avec un système de consigne pour le verre. Le projet d’Isabelle, Namitiis, c’est de fabriquer du savon bio et naturel, avec un emballage réduit et zéro plastique, d’avoir une clientèle de proximité… On cultive la même sensibilité écologique, qui se traduit par le choix d’une production locale et responsable.

 

Cécile, vous qui êtes cheffe d’entreprise depuis deux ans, quels conseils avez-vous donné à Isabelle ? 

Cécile : Pendant une journée, on a vraiment pu aborder divers sujets : le démarrage de l’activité, l’organisation, la comptabilité, la certification en bio, la communication… Je lui ai montré comment j’organisais mon temps au début pour ne pas me laisser déborder par les urgences et avancer sur les aspects importants, comme la prospection.

Isabelle : On s’est vues deux jours seulement avant mon passage en comité d’agrément avec Initiative Vendée Bocage : le timing parfait pour demander conseil ! Lors du comité, il faut présenter son projet à un jury qui décide, ou non, d’accorder un prêt d’honneur. L’exercice peut être impressionnant : ça m’a rassurée d’en parler avec Cécile, qui est déjà passée par là. Au final, le comité s’est très bien passé, et j’ai obtenu 10 000€ de prêt d’honneur !

 

Vis ma vie d’entrepreneuse, une expérience concluante ?

Nacre, création, bénévoles

Isabelle : Bien sûr ! En tant que future créatrice d’entreprise, c’est toujours intéressant de rencontrer une personne qui est en plein dans l’aventure. Je me lance seule, ce qui était le cas de Cécile aussi, donc son expérience est d’autant plus significative pour moi.

Créer son entreprise, c’est sortir de sa zone de confort, faire face à l’inconnu : j’ai été rassurée de voir que malgré les difficultés et les obstacles, Cécile a su rebondir, trouver des solutions… Vis ma vie d’entrepreneuse, c’est un déclic pour les créatrices encore hésitantes !

 

Cécile : Lorsque j’ai créé mon entreprise, Initiative Vendée Bocage m’a permis d’être parrainée par un chef d’entreprise : j’ai beaucoup apprécié l’expérience et maintenant que je suis installée, j’ai envie de rendre la pareille et d’aider, à mon tour, des futurs entrepreneurs. J’aurais beaucoup aimé faire un Vis ma vie à l’époque !

 

 

Dans la même catégorie

Nacre, repreneur d’entreprises, porteur de projet
Nacre, comité d’agrément, plateforme, créateur d’entreprises, Initiative France

Portrait / Témoignages

Savoy’ânes : les cosmétiques qui ne vous feront pas tourner en bourrique !

Passionnée par les ânes, Cécile Lescec’h Biermann décide de suivre une formation à l’éducation des équidés après un parcours salarié. Soutenue par l’association Initiative Savoie,...
France Initiative, amorçage, Nacre, développement des entreprises, repreneur d’entreprises
Louis Schweitzer, plateforme, créateur d’entreprises, microcrédit

Portrait / Témoignages

Avec Morgan Barroux, cap sur la van-life !

Les confinements successifs ont profondément impacté la manière de voyager et de se déplacer. Les plus belles découvertes sont souvent plus proches de nous qu’on ne le croit : partir à...