Partager :
amorçage, entreprises

Le rythme des créations et reprises d’entreprises reste soutenu au premier trimestre. De plus en plus d’entrepreneurs intègrent dans leurs projets une dimension écologique et numérique, y compris dans des secteurs pourtant durement touchés par la crise sanitaire (restauration, tourisme…). Dans ce contexte, les associations du réseau Initiative France sont mobilisées pour favoriser la réussite de ces nouveaux entrepreneurs, acteurs de la relance de notre économie. Nous sommes fiers de vous présenter quelques-uns de ces projets.

  • En janvier 2021, Vinciane Hugon, 33 ans, crée DRIVE d’ici, un drive alimentaire et non alimentaire bio, en vrac et 100 % produits locaux, dans le Vaucluse. Son envie d’entreprendre est guidée par le respect de l’environnement et la promotion d’une consommation saine et responsable.

 

  • Dans la foulée du premier confinement, Charlotte Darmet et Antonin Grêlé-Rouveyre créent Opopop en septembre 2020, dans l’Ain. Cette entreprise de fabrication de colis réutilisables et consignés pour le e-commerce utilise uniquement des tissus up-cyclés.

 

  • Témoins d’une recrudescence du tourisme dans leur territoire, Benoît Pireyre et Dominique Battistoni créent le Camping La Ramade, à l’été 2020, dans la Creuse. Le camping propose des hébergements sur pilotis. Une piscine écologique et un parc d’accrobranche sont à l’étude.

 

  • Karen et Cathal Quigg ouvriront en mai 2021 L’auberge des pêcheurs dans la Creuse. Les deux entrepreneurs reprennent un restaurant dans un hameau reculé, La Celle-Dunoise, pour en faire un pub irlandais.

 

  • Loïc Bauchart, 30 ans, ouvre, en avril 2021, la Boucherie Bauchart dans l’Ain. Cette boucherie charcuterie en territoire rural s’engage à travailler exclusivement avec des producteurs locaux. Le commerce contribuera aussi à la revitalisation d’un village rural.

 

  • Ludovic Leveneur, 29 ans, actuellement expert-comptable, lancera en juin 2021 son activité de transport routier léger de marchandises, en Seine-Saint-Denis (K2L Transport).

 

  • Tiffany Abran, 30 ans, ouvrira en mai 2021 Elya et Gaspard dans le Drôme. Ce family store pour les 0-6 ans et les femmes enceintes proposera des articles respectueux de l’environnement (coton bio, caoutchouc recyclé…), fabriqués par créateurs locaux. Jusqu’à la création de son entreprise, elle était salariée dans le privé.

Dans la même catégorie

plateforme, repreneur d’entreprises, bénévoles, comité d’agrément
comité d’agrément, croissance, entreprises, plateforme

Portrait / Témoignages

Le Mouton Givré : une entreprise qui bêêêle

C’est dans le Lot, à Cambes, que le Mouton Givré fabrique des sacs isothermes en laine, issue d’élevages de brebis de la région, au coloris naturel : zéro plastique, zéro matière polluante....
création, prêt d’honneur, comité d’agrément, Initiative
création, Nacre

Portrait / Témoignages

Grégory Haye : "Avec Aromacomtois, je distille des huiles essentielles issues des résineux du Jura"

Travailler dehors et penser un autre modèle économique plus en accord avec ses valeurs et sa région, voilà les ambitions de Grégory Haye lorsqu’il lance en juillet 2017, Aromacomtois....